Money for nothing

Il aura fallu cinq séances de négociations et une suspension de séance à l’initiative de l’employeur lors de la réunion paritaire du 21 février, pour que l’UCANSS nous propose un centime d’euro de plus de l’heure, soit 3 points de plus sur une année.

Revenons sur le film de cette séance...

Ce 21 février 2012 à 14H, l’employeur propose 3 points au 1er mars et 2 points au 1er septembre, soit un total de 47 points sur l’année 2012.
Cette proposition est jugée insuffisante par toutes les organisations syndicales et aucune ne signera un tel accord.
Après une suspension de séance à 16H, l’employeur propose 5 points au 1er mai, soit un total de 50 points sur l’année 2012.
Certaines organisations syndicales qualifient cette nouvelle et ultime proposition d’avancée positive. De qui se moque-t-on !

Trois points de plus par an, c’est un centime net de plus de l’heure sur l’année...

On ne vous dit pas tout, ces augmentations collectives seront financées par les GVT de chaque organisme,
c’est-à-dire qu’elles diminueront de façon importante l’attribution de point de compétence et les changements de niveau.
On vous prend dans une poche pour mettre dans l’autre. Voilà la nouvelle façon de négocier de l’UCANSS.

Inacceptable, indécent, honteux, les qualificatifs ne sont pas assez nombreux.
Qui osera signer une nouvelle proposition pour un centime de plus de l’heure ?

La CGT l’a fait savoir avant de quitter la séance : elle ne signe pas de telles mesures.

Pour la reconquête de la protection sociale, pour des salaires qui nous permettent de vivre et non de survivre, pour de meilleures conditions de travail.

UN CENTIME D’€URO DE PLUS DE L’HEURE...

Bah oui, merci patron...

Welcome to the jungle

Quelles sont les valeurs que devrait porter un agent de direction d'un organisme de Sécurité Sociale ?

Le service public ?
La solidarité ?
La défense d'une égalité de traitement sur le territoire ?
La défense de notre institution ?

Dans l'imaginaire des employés et des usagers oui, mais dans l'esprit de notre direction non.

Petit extrait de l'annonce parue sur le site UCANSS le 17 avril 2012 :

"A l’occasion de la mutation du directeur délégué, la Carsat Nord-Est recrute un directeur-adjoint, chargé du pilotage et de la gestion des ressources de l’organisme. (...) Doté d’une culture du résultat, vous êtes force de conceptualisation (...) Conscient des enjeux de l’organisme, vous impulsez le changement en interne. Vous rendez compte directement au directeur général de l’exercice de vos missions. (...) Une très bonne expertise dans le domaine des relations sociales et des RH, ainsi que dans le domaine juridique. (...)".

Traduction :

"Cherchons personne ambitieuse, capable d'appliquer sans remords les consignes de démantèlement d'un organisme de Sécu, de faire en sorte que les chiffres soient atteints afin que les primes des agents de direction tombent comme prévu. Attention, il reste quelques syndicats dans la boîte, mieux vaut avoir un peu d'expérience dans la manipulation de ces dinosaures et connaître un peu de droit du travail car des actions aux Prud'hommes sont possibles".

Voilà, au moins on sait à quoi s'attendre.

Eh bien Monsieur ou Madame le futur directeur-adjoint, la CGT et l'UGICT vous attendent pour conceptualiser...